3 Méthodes Simples pour Calculer son Prix de Vente

Pour l’ensemble des jeunes entrepreneurs, quel que soit son secteur d’activité et, à fortiori, celui de la créativité, déterminer ses tarifs et calculer son prix de vente est un sujet “touchy”. Certains parcourent ce chemin dans la douleur, alors que d’autres vont jusqu’à faire l’autruche, avec l’idée que « j’essaie comme ça… et l’on verra plus tard ».

Pourtant, il existe quelques pistes qui peuvent réellement aider les entrepreneurs en herbe dans leur quête du tarif parfait. Et non, se renseigner sur les prix pratiqués par la concurrence n’est pas un sujet tabou.

Pour rendre la suite de cet article aussi claire que possible, on va prendre l’exemple fictif d’Arthur. Arthur est photographe depuis toujours, il est né avec un appareil photo à la main ( c’est sa maman qui le dit avec fierté à qui veut l’entendre ) et aujourd’hui, après un burnout dans son ancien job, il a pris la décision de vivre de sa passion.

Il a investi dans du matériel photo, dans des formations, et il a même fait imprimer de jolies cartes de visite. Bref, Arthur est prêt.

Avant de commencer son activité, Arthur se demande si un plan financier est important. Après tout, il n’a pas besoin de crédit bancaire. Du moins, pas pour l’instant. Un souci en moins.
Cependant, s’il ne « perd pas de temps » à réaliser un plan financier, il se retrouve bien vite à chercher comment fixer ses tarifs.

Professionnel calcul ses tarifs assis sur le canapé avec son ordinateur sur les genoux et les pieds sur la table basse.
– Choisir la bonne méthode pour définir correctement ses tarifs (image: Dillon Shook)

Comment Arthur doit-il procéder pour calculer son prix de vente?

En réalité, il existe plusieurs façons de définir ses tarifs. Certaines méthodes sont rigoureuses, d’autres… plus aléatoires. Le choix le plus pertinent se fera sur base de critères personnels.

Voici 3 pistes pour parvenir à un prix de vente selon son activité.

  • Définir un prix de vente selon la concurrence.
  • Définir un prix de vente selon la valeur ajoutée.
  • Définir un prix de vente selon le coût.

Définir un prix de vente selon la concurrence.

Comme pour Arthur, il y a de fortes chances que le type d’activité que vous voulez démarrer existe déjà sur le marché. Ce n’est pas un souci, c’est même plutôt rassurant, cela prouve qu’il y a une demande et qu’il n’appartient qu’à vous de réussir à vous démarquer!

Ne sachant pas vraiment par où commencer, vous décidez de regarder du côté de vos concurrents pour “avoir une idée” de la façon de déterminer vos prix.

Bien que cette méthode soit probablement la plus dangereuse, elle est aussi la plus utilisée. Le motif est simple, c’est facile.
Il suffit à Arthur de regarder les tarifs de ses concurrents directs et de choisir comment se positionner.

  • A. Vendre moins cher.
  • B. Vendre plus cher.
  • C. Vendre dans la moyenne.

Si cette méthode est pratique, elle est également le meilleur moyen pour ne pas réussir à amener votre activité au meilleur de sa rentabilité.

Avantage

  • Simple pour commencer.
  • Rapide à mettre en place.

Inconvénient

  • Dangereux à court / moyen / long terme

Astuce

  • Si vous définissez votre prix de vente selon la concurrence, visez le haut du panier.
Professionnel qui réfléchit sur papier comment calculer ses tarifs
– Réfléchir comment se positionner face à la concurrence (image: Green Chameleon)

Définir un prix de vente selon la valeur ajoutée

Voici une méthode intéressante, et à contre-courant de ce que l’on a l’habitude d’appliquer.

Pour résumer l’idée ( restez attentif, plusieurs entrepreneurs vont aimer ) vous calculez vos tarifs en fonction de ce que le client va en retirer, et non en fonction de ce que cela va vous coûter.

Autrement dit, vous tarifiez en fonction de la valeur ajoutée que votre client se représente de votre produit / service. C’est la méthode de tarification des marques Premium.

Par exemple:
Votre client vous demande une offre de prix comparative. Après étude du dossier, vous pouvez affirmer que votre travail lui permettra d’économiser un montant défini.
De ce montant, vous choisissez un pourcentage qui vous revient et vous l’appliquez.

Pour simplifier, c’est le même principe des commissions perçues par certains professionnels, notamment au sein de l’immobilier.

L’agent immobilier se charge de vendre une maison au meilleur prix et ainsi libérer le propriétaire de cette fastidieuse mission. Sur le montant de la vente, l’agent retiendra un pourcentage en guise de paiement.

Évidemment, cette méthode fonctionne plus facilement pour un gain financier estimable, comme l’exemple de l’agent immobilier. Mais elle fonctionne également sur une plus-value immatérielle.
Qu’il s’agisse de faire gagner au client du temps ou même une satisfaction personnelle. Ce sera légèrement plus compliqué à quantifier, mais pas impossible non plus.

Avantage

  • Possibilité de chiffre d’affaires supérieur.
  • Réelle autonomie financière.

Inconvénient

  • Difficile à mettre en place.
  • Attention de ne pas être trop hors du tarif du marché.

Astuce

  • Pourquoi ne pas essayer de trouver la fusion parfaite entre fixer son prix selon la concurrence et en fonction de la valeur ajoutée?

Définir un prix de vente selon le coût.

Pour terminer cette sélection de pistes dans le calcul de son prix de vente, voici l’une des méthodes les plus efficaces.

Charges –> Il faut commencer par additionner toutes vos charges mensuelles.
Heures –> Ensuite, calculez le nombre d’heures réelles que vous pourrez facturer sur un mois.
CA –> Enfin, définissez le montant que vous souhaitez gagner, toujours par mois, avant impôts.

( CA + Charges ) / heures = Prix de facturation à l’heure

Avantage

  • Méthode fiable.
  • Seuil de rentabilité et bénéfice pris en compte.

Inconvénient

  • Aucun

Astuce

  • Utilisez un tableau pour bien répertorier et additionner l’ensemble des charges.
Deux professionnels calculent leurs coûts pour définir leur prix de vente.
– Calculer ses coûts pour définir son prix de vente

Pour conclure cet article sur la façon de calculer son prix.

Tout comme Arthur, vous devez trouver le bon équilibre.
Proposez des prix trop bas et c’est toute votre nouvelle activité que vous mettez en péril. Et à force d’utiliser cette stratégie marketing bancale par un grand nombre d’entrepreneurs, c’est l’ensemble du marché qui est tiré vers le bas. Après avoir habitué vos clients à des tarifs intenables en termes de rentabilité, bonne chance pour arriver à leur faire comprendre qu’ils vont devoir payer plus cher demain.

Proposer un prix trop haut n’est pas une mauvaise idée. Mais pas nécessairement une bonne non plus. Encore une fois, cela va dépendre de ce que vous proposer et de comment vous le proposer. Certains produits & services innovants arrivent sur le marché avec un tarif suffisamment élevé pour venir titiller l’instinct d’appartenance et d’exclusivité pour une niche de consommateurs.

Leave a Comment

BeWe Event ASBL

L'association des artistes & de l'ensemble des créateurs en Belgique.

Rire. Aimer. Partager. Et faire les choses avec coeur pour un monde meilleur ♥️

Contact

BeWe Event
Association sans but lucratif

157, Avenue Albert 1er
1332 Rixensart