• Pietro #TeamBewe

Chronique | 2020, l'année où l'évènementiel fait dodo.

Mis à jour : mars 7


L'évènementiel 2020 est mort

Aujourd'hui, avec la situation critique liée au COVID19 et le confinement qui suit, il nous semble important d'écrire un petit article sur le sujet.


Pour l'ensemble du secteur de l'évènementiel, la saison 2020 ( 2021 ?) est finie, sans même avoir réellement démarré. Tout un pan de l'économie obligé de faire la sieste pendant que le monde essaye de continuer d'avancer.


Petit rappel, qu'est-ce que l'évènementiel ?


Lorsque l'on parle d'art, la plupart des personnes se représentent des peintres, des sculpteurs, des musiciens... Parfois même, des dessinateurs. Après tout, la Belgique est le berceau de la bande dessinée. Pour d'autres, à l'instar de Gainsbourg ( et encore, excepté pour le classique, il estimait que la musique était un art mineur ) l'art se classifie selon 9 rubriques, dites : arts majeurs.


Et c'est à peu près tout.


Pourtant, comme le soutenait Guy Béart, l'art est art. Sans distinction.

Et effectivement, il existe une multitude d'autres personnes créatives qui oeuvrent dans un domaine artistique.


Aussi, chez BeWe, nous choisissons de valoriser l'ensemble de la créativité, notamment celui qui représentent plus de 80'000 emplois belges chaque année, celui de l'évènementiel.


Malheureusement, les chiffres avancés sont effrayants ! Ainsi, sans comptabiliser l'ensemble des évènements du pays et en restant avec une moyenne basse, la pandémie de 2020 engendrera une perte financière d'au moins 54% du chiffre d'affaires par rapport à 2019. Une perte chiffrée entre 1,3 et 3,6 milliards d'euros ! Cela en fait des patates...


En d'autres termes, l'évènementiel 2020 est mort. Alors vive l'évènementiel 2021 direz-vous ? Oui, mais pas pour tout le monde car, beaucoup n'y arriveront jamais.


© KDG Expert

Oui ! Réaliser une photo est un art. Comme réaliser un film, un bouquet de fleurs, une illustration, un plat signature, une robe de mariée, un maquillage ou une coiffure, pour ne citer qu'une partie des intervenants de vos évènements.


Oui, vous pouvez toujours trouver un photographe qui réalisera un "reportage photo" de votre mariage pour deux francs et trois sous, parce que c'est "sa passion" du dimanche ( ou samedi dans ce cas-ci ).

Naturellement, nous sommes tout autant réalistes que n'importe qui face aux dépenses que représente un évènement ( d'ailleurs à titre personnel, j'ai toujours trouvé comique de parler d'investissement financier ) mais il est important de se rendre compte de la situation catastrophique que vivent les créatifs. Pour ceux qui travaillent au sein du secteur du mariage, la période estivale est leur source de revenus principale, celle qui leur permettra de continuer à travailler - et préparer leur activité - le reste de l'année.

Pour la grande majorité des ceux-là, les mois d'hiver ne vont pas être des vacances prolongées. Que du contraire, c'est une période de travail intense, pendant laquelle tous les postes de marketing, communication, administratif et de formations vont être réalisés. Mais à la différence des mois d'été, il s'agit de travaux en "backoffice", de travaux hors contrats. Et donc, hors rémunérations.


En définitive, c'est très simple. Pas, ou trop peu, de contrats estivaux est égal à un taux considérable de faillites !


Aussi, lorsque le gouvernement prend des mesures pour l'horeca, les commerces, les aéroports, quand est-il de l'évènementiel ? Un restaurant ou un magasin peut redémarrer du jour au lendemain. Pas notre ami photographe ni ses acolytes créatifs.



La situation est difficile et il la critique est facile.


Voilà pourquoi, on souhaite rester positif et continuer de chercher de nouvelles pistes de soutiens aux prestataires. Il y a toujours de l'espoir. Et aujourd'hui, cet espoir c'est vous.


Par l'intermédiaire de l'association, vous avez la possibilité de participer au développement de chaque membre, de chaque personne qui oeuvre chaque jour à rendre la Belgique plus belle. BeWe Event est un projet humain, social, avec des valeurs fortes basées sur la bienveillance, l'entraide et le partage.


À choix, vous pouvez :

  • Devenir membre bénévole ;

  • Réaliser un don, ponctuel ou régulier, sur le compte bancaire de l'ASBL ;

  • Mettre à disposition du matériel au service de la communauté ;

  • Offrir vos compétences pour aider au développement de BeWe.

Chacun à sa mesure peut participer au projet. Ce n'est qu'une question de volonté !


Bout à bout, ces petites choses permettront à chaque créatif d'avoir la possibilité de continuer de nous faire rêver.

On compte sur vous,

La #TeamBewe



Soutenez l'association // Faites un don

ASBL de Promotion Artistique & Évènementielle belge